Investir sur sa santé: un rendement exponentiel!

20140618-095024-35424855

« Surtout la santé, c’est le plus important »

Qui n’est pas d’accord avec ce lieu commun que l’on exprime automatiquement à son entourage pour la nouvelle année ?

Nous sommes tous à la recherche d’une bonne qualité de vie et celle-ci dépend énormément de notre santé.

Celui qui est en bonne santé* est heureux et nos actions quotidiennes ont toutes le même but, directement ou indirectement : être heureux.

Mais qui, s’intéresse vraiment à sa santé ? Ou plutôt, qui respecte vraiment sa santé ?

Tous les jours, des patients m’expliquent qu’ils n’ont plus le temps de faire du sport, qu’il n’ont pas le temps de manger équilibré, qu’il n’ont pas le temps de dormir, qu’ils sont stressés « de nature » et que c’est comme ça… car ils doivent travailler, s’occuper des enfants, de la maison en construction… Je comprends largement leurs arguments.

D’autres avouent qu’ils ont l’intention de prendre plus de temps pour s’occuper d’eux durant cette nouvelle année 2015. Mais je sais très bien que ces nouvelles résolutions, par définition, ne vont pas durer.

Soigner des gens qui ne font pas le nécessaire de leur côté pour aller mieux, c’est frustrant. Un ami pneumologue me cite un bout de conversation qu’il entend tous les jours :

«- Je suis conscient que la cigarette est un poison docteur, mon oncle est mort d’un cancer du poumon à cause de ça…

-Vous fumez depuis combien de temps ?

-Oh, ça doit bien faire 20 ans maintenant, mais je vais arrêter !»

Je vous propose maintenant un petit exercice mental pour vous faire réfléchir.

Ça ne sera pas très compliqué, promis. Vous êtes prêt ?

Alors gardez les yeux ouverts et imaginez que la banque vous a enfin accordé un deuxième crédit et que vous venez juste d’acquérir cette belle voiture qui vous faisait tant rêver. Si comme moi, les voitures ne vous font pas rêver, essayer au moins pendant deux minutes, de faire comme si c’était le cas.

On est bien d’accord que :

  1. Vous n’allez pas mettre n’importe quel carburant pour la faire avancer. Pourtant elle fonctionnerait avec n’importe quel carburant, mais ça serait dommage d’encrasser le moteur !

  2. Si ce même moteur à tendance à surchauffer ou si un petit voyant s’allume sur le tableau de bord, vous irez le plus rapidement possible chez le garagiste.

  3. Même si tout va très bien, vous ferez régulièrement réviser votre voiture. Un outil, quel qu’il soit, dure plus longtemps lorsqu’on l’entretien régulièrement.

Personnellement je ne m’occupe pas de voitures mais du corps humain, je ne suis pas garagiste mais ostéopathe. Dans l’idée, c’est un peu le même métier.

Le corps humain est plus complexe qu’une voiture et la panne est parfois très compliquée à réparer, surtout si on attend trop. Je me permets quand même de comparer votre corps à une voiture, en reprenant les précédents points 1, 2 et 3.

Vous savez…

  1. Que votre alimentation correspond à votre carburant. Que les acides gras saturés encrassent les artères de votre cœur, que fumer rempli vos poumons de goudron, que les sucres rapides provoquent diabète et cancers… (coca-cola = poison !!)

  2. Que votre moteur peut surchauffer et que l’on appelle cela un burn-out, qui peut ensuite se transformer en dépression…Qu’un mal de dos correspond souvent à un voyant orange du tableau de bord.

  3. Que faire du sport est bénéfique, que d’aller une fois par an chez un bon ostéopathe permet de rester en bonne santé plus longtemps…

On est d’accord, vous le savez.

Alors réfléchissez à cette stupide question :

Votre voiture est-elle plus importante que votre santé ?

Je ne suis pas en train de vous dire qu’il faudrait manger parfaitement et ne faire aucun écart diététique. Au contraire, se respecter implique de faire des écarts de temps en temps.

Mais la santé est précieuse. Nous réalisons souvent cela malheureusement trop tard. On se rend compte de l’importance d’une chose lorsqu’on l’a perd, c’est bien connu.

A partir de 50 ans, je constate des différences énormes au niveau de la qualité de vie des gens. Certains m’expliquent…

« Je ne savais pas qu’il fallait protéger mon dos à l’époque, personne ne nous avait jamais dit ça. J’ai forcé n’importe comment dessus depuis mes 14 ans… aujourd’hui je souffre en permanence, nuit et jour, et il n’y a plus rien à faire»

Tandis que d’autre vont très bien.*

Nous sommes en 2015 et vous êtes en train de lire cet article. Vous ne pourrez pas dire, dans 25 ans, que vous ne saviez pas qu’il fallait faire attention.

Pour revenir au sujet du bonheur qui m’intéresse particulièrement, les études sont unanimes :

ce n’est pas en accumulant des choses matérielles que vous serez heureux.

Investir sur sa santé est beaucoup plus efficace…

Voici une petite liste d’exemples d’investissement intéressants :

  • Stage de méditation.
  • Séances chez le sophrologue.
  • Séances chez un ostéopathe.
  • Chaussures de sport.
  • Abonnement en salle de sport.
  • Cours de Salsa.
  • Cours de yoga
  • Un vélo.
  • Un suivi avec un coach sportif.

Je vous laisse avec une petite citation qui m’inspire chaque jour :

« Take care of your body, it is the only place you have to live »

 

Que l’on pourrait traduire par :

« respectez votre corps, c’est le seul endroit dans lequel vous serez toujours obligé de vivre … »

Bonne réflexion,

Etienne

*Santé = état complet de bien-être physique, mental et social. Ne signifie pas seulement une absence de maladie…

* Evidemment, d’autres facteurs interviennent et certaines personnes, de par leur bagage génétique ou leur métier par exemple, ont plus de risques de souffrir d’arthrose, de cancer ou de maladies inflammatoires chroniques… Ce n’est pas le sujet du jour.

Publicités

2 réflexions sur “Investir sur sa santé: un rendement exponentiel!

  1. Pingback: La vie en 4 dimensions | Il n'y a pas que l'ostéopathie dans la vie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s